culture NBA

La culture du basketball aux USA

La culture du basketball aux USA, une religion 

S’il y a un sport qui est souvent joué dans les movies américains, c’est le basketball avec les pom-pom girls. Si vous avez l’opportunité de voyager aux Etats-Unis, sachez que ce jeu fait vraiment partie de la culture américaine. Et même si vous n’êtes pas très fan de Dwight Howard, vous allez sûrement avoir envie d’être présent au grand évènement de l’année ne serait-ce que pour l’ambiance, la NBA.

La petite histoire du basketball américain

Savez-vous que l’émergence de ce sport qui fait partie des plus pratiqués dans le monde date de 1891 dans le Massachusetts ? Au tout début, le basket se joue dans les petits quartiers par les afro-américains.

Le règlement du basket est facile à comprendre. Il s’agit d’un sport collectif. Deux équipes s’opposent avec 5 joueurs chacune. Tout se passe sur un terrain en forme de rectangle. Le principal but est de faire entrer le ballon dans un cerceau de 46 cm de diamètre à une hauteur de 3m et quelques du sol. C’est ce qu’on appelle le panier.

A chaque fois qu’un joueur arrive à faire passer le ballon dedans, son équipe obtient deux points sauf s’il lance au-delà de la ligne des trois points. Tout le monde peut y jouer et même les enfants s’y lancent depuis leur plus jeune âge.

La National Basket Ball Association

Si vous aimez le basket-ball, cet évènement grandiose n’a sûrement plus de secret pour vous. C’est la plus grande ligue de basket au monde. La NBA se trouve sur le même pied d’égalité que la NFL ou encore la NHL. Son siège est à Olympic Tower dans la ville de New York.

Auparavant, cet évènement fut nommé National Basketball League, mais une fois que la ligue a été fusionnée avec la NBL, on l’a baptisée en tant que NBA. Depuis 1946, les adorateurs de ce sport se donnent rendez-vous vers le mois de novembre pour admirer les prouesses des professionnels dans le domaine. L’équipe la plus brillante est Chicago Bulls. Généralement, une saison comprend plus de 80 matchs qui sont divisées en 2 conférences. L’équipe gagnante sera celle qui a remporté quatre fois les matchs en premier.

Assister à la NBA

Etant donné qu’il s’agit d’un spectacle millimétré, il faudrait tout organiser. Tout d’abord, vous devez savoir en avance les dates exactes pour la prochaine saison. Votre voyage en dépendra. Pour ce faire, vous n’avez qu’à les consulter sur le site officiel de l’évènement. Ensuite, vous allez réservez vos billets. Deux options s’offrent à vous. D’une part, nous vous recommandons de faire vos réservations sur internet dans le cas où vous êtes sûr de votre vol. Sinon, vous avez également la possibilité d’en acheter avant que le match ne débute aux guichets. C’est ce qu’ils appellent le « Ticket Office ».

Si vous voulez assister à la NBA pour voir les Bulls de Chicago, il faudrait également vous munir d’un ESTA. Ce document vous donne l’autorisation de rester aux USA pendant 90 jours maximum. Mais l’avantage est que vous pourriez encore revenir à votre guise pendant 2 ans si vous voulez encore voir les prochaines saisons.

ville de new york

Prix du logement à New York

Combien coute un logement à New York ?

Vous prévoyez d’emménager à New York pour très bientôt ? Mais vous ne savez toujours pas où se loger. Vous ne savez pas si vous allez louer un appartement ou un studio. Vous penchez plutôt pour une location groupée ou une location simple? Vous ne savez toujours pas si vous souhaitez habiter dans les quartiers huppés de New York ou si vous préférez les quartiers plus ambiants.

Habiter à New York : la ville qui ne dort jamais

Il faut savoir que dans toutes les grandes villes, Paris comme New York, il vous faudra prévoir un budget plus ou moins élevé sachant que le cout de la vie dans les métropoles ne sera jamais similaire au cout de la vie dans les zones périphériques.

De ce fait, se trouver un logement à prix abordable à New York est assez difficile, mais en tout cas, pas impossible. De toute façon, à New York, tout est possible, et votre budget ne constituera jamais un frein à votre recherche de logement. Selon le quartier, louer un appartement à New York peut varier entre 500 $ à 3000 $ par mois. Cette variation par quartier n’est, toutefois, pas exhaustive car même dans les quartiers les plus chics, il est toujours possible de trouver un appartement qui vous conviendra parfaitement.

 

Bien choisir le quartier

Le prix de l’immobilier à New York varie selon le quartier de votre choix: en effet, comparés aux appartements de Manhattan, les appartements de Brooklyn vous couteront moins chers. A titre de rappel, Manhattan est le « quartier chic » de New York.

Habiter dans les quartiers bordés par l’East River peut vous couter une petite fortune. Si votre budget le permet, n’hésitez pas à venir visiter les appartements dans ces quartiers. D’ailleurs, pour les femmes coquettes, ces quartiers vous seront plus appropriés étant donné que ce sont des quartiers idéals pour vos shoppings.

Brooklyn, quant à lui, le quartier de l’autre côté du pont, vous offre des appartements bien plus abordables. Brooklyn est idéal pour les jeunes branchés sachant que c’est un quartier très riche en bars et en discothèques.

Pour éviter que vous ne dépensiez plus que ce qui a été prévu dans votre budget initial, n’oubliez pas qu’internet vous offre la possibilité de comparer les prix proposés par les différentes agences immobilières. De ce fait, plusieurs mois avant votre emménagement, vous pouvez consulter plusieurs sites et vous décider facilement.

Mais avant de voyager et de vous rendre aux Etats-Unis, ne négligez pas les autorisations obligatoires comme votre e-Visa USA, qui s’obtient en adressant votre demande à l’ambassade des Etats-Unis dans votre pays, ou de faire votre demande ESTA USA, au cas où vous ne comptez séjourner que pendant 3 mois maximum aux Etats-Unis.

carte verte usa

VISA Carte Verte USA

Demander la Carte Verte USA

Au moins une fois dans notre vie, nous avons rêvé de tout laisser tomber et d’aller vivre aux Etats-Unis, là où tous les rêves deviennent possible.
Et votre rêve de s’y installer se réalisera forcément tant que vous suivez les formalités obligatoires pour venir s’installer aux States. Parmi ces formalités figure l’obtention de votre carte verte ou du Visa.

Qu’est-ce que la carte verte ?

La carte verte ou green card est une carte qui permet à un immigré de vivre comme un citoyen américain sur le sol américain. En résumé, cela signifie que la personne en question a le droit de s’installer définitivement aux Etats-Unis et d’y exercer un métier. Il est quand même nécessaire de préciser que le droit d’élire est exclu de ces droits énoncés plutôt.

 

Faire une demande de carte verte

La carte verte s’obtient par affiliation au mariage ou par un lien familial. Mise à part le mariage et le lien familial, la carte verte peut aussi être livrée par votre employeur aux Etats-Unis. Cependant, la carte verte pour les employeurs n’est délivrée que pour des cas très spéciaux : soit la personne demandeuse de la carte verte est dotée d’un talent exceptionnel, soit elle a un diplôme de maîtrise ou de Licence ainsi que de deux ans d’expérience dans le domaine professionnel. Sont exclues d’obtenir une carte verte toutes les personnes ayant un ESTA, étant donné que les termes d’obtention de l’ESTA sont clairs et ne peuvent être modifiés.
Ceux qui n’ont aucune des qualités requises nécessaires citées plus haut ne doivent en aucun cas se décourager. En effet, le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique offre chaque année près de 55.000 cartes vertes gratuitement pour tous les citoyens du monde (et, surtout pour les pays les plus nécessiteux) par loterie. Toutes personnes voulant postuler pour la carte verte doivent être âgées de plus de 18 ans, avoir le baccalauréat ou avoir deux ans d’expérience dans le monde professionnel. Ces catégories hormis, tous ceux qui demandent l’asile aux Etats-Unis peuvent aussi s’inscrire pour la loterie de la carte verte. La période d’inscription pour la loterie se fait généralement entre le mois d’Octobre et Décembre et les inscriptions se font uniquement en ligne. Messieurs, Mesdames, il ne vous reste plus qu’à prier pour que la roue tourne en votre faveur.

 

Le Visa

Le Visa, comme nous le savons certainement, est un papier dont un étranger doit obligatoirement être fourni avant de fouler un territoire étranger au sien. Pour les Etats-Unis, le Visa doit obligatoirement être livré par l’Ambassade des Etats-Unis dans votre pays.

Différence entre Visa et ESTA

Entre l’ESTA et le Visa, il y a une très grande différence. Premièrement, avoir un Visa vous permet d’aller et venir aux USA comme bon vous semble. Ce qui n’est pas le cas pour l’ESTA : c’est une autorisation de voyage pour 3 mois maximum. La demande de Visa se fait auprès de l’ambassade mais pour l’ESTA : la demande e-visa en ligne. Pour obtenir votre ESTA, rappelons-le, vous n’avez qu’à faire une demande de formulaire en ligne et le tour est fait.

douane USA

Autorisation ESTA rejetté les nouvelles lois

En décembre 2015, quelques semaines après les attentats de Paris, le Congrès avait déjà interdit à toute personne s’étant rendue depuis mars 2011 dans sept pays jugés à risque (Iran, Irak, Libye, Somalie, Soudan, Syrie, Yémen), ou ayant une double nationalité avec quatre d’entre eux (Iran, Irak, Soudan, Syrie) de profiter de l’exemption, par exemple un Franco-Syrien, ou un Français ayant visité l’Iran.
Depuis octobre 2016, plus de 16.000 personnes ont vu leur autorisation Esta rejetée selon ces critères, a déclaré John Wagner, haut responsable du département de la Sécurité intérieure pour les frontières.

Mais depuis les attentats qui ont ensanglanté la France en 2015, commis par ou avec l’aide de jihadistes munis de passeports français ou belge, de nombreux voient dans cette exemption une faille sécuritaire.

Citant les attentats de Paris, Bruxelles, Nice et Berlin, le républicain Mike Gallagher a souligné que “la majorité des assaillants étaient des citoyens européens, il est donc facile d’imaginer l’un d’eux entrer dans ce pays avec un visa valide ou grâce au programme d’exemption de visa”.

“Bien que notre système d’immigration accueillant présente de nombreux avantages, comme le tourisme, le commerce et les affaires, nous ne devons jamais cesser d’examiner nos procédures à travers le prisme d’un terroriste cherchant à exploiter des failles”, a ajouté M. Gallagher, qui dirige un groupe de travail “contre l’entrée de terroristes aux Etats-Unis”.

Actuellement des millions de voyageurs de 38 pays riches, dont 30 en Europe, bénéficient de cette exemption qui permet de venir pendant 90 jours aux Etats-Unis sans avoir à passer par la lourde procédure d’obtention d’un visa. Seul le formulaire Esta doit être rempli en ligne préalablement.

Les personnes concernées ne sont pas interdites de territoire américain, mais doivent demander un visa auprès d’un consulat américain, une étape censée permettre aux autorités de vérifier que le voyageur ne présente pas de risque, avec une prise d’empreintes digitales et un entretien.

Source : lorientlejour.com

 

esta enfant mineurs

Demande Esta pour les mineurs

Vacances en famille : comment faire une demande ESTA pour les mineurs ?

 

Une des récompenses les plus appréciées par les enfants : des vacances vers une destination authentique. Dès le début de l’année scolaire, ils n’arrêtent pas de se poser la question : où leurs parents vont les emmener pendant la saison d’été. Il est temps de sortir de l’univers européen et d’oser relever le défi en faisant plaisir à vos enfants. Nouvelle destination : les Etats-Unis, le pays des « dreams come true ».

Vous vous demandez sans doute comment accéder à ce continent très développé et très strict au niveau des légalités ? Et à quelles formalités s’y attendre surtout si l’enfant a moins de 18 ans. Pas de panique, nous allons vous guider.

 

Les documents de voyage

 

Comme dans tout autre pays, il faut un passeport pour que votre enfant puisse se déplacer d’un Etat à un autre. C’est le document d’office. Par contre, les Etats-Unis exigent d’autres papiers notamment l’ESTA. C’est le visa évolué. Depuis maintenant plus de 5 ans, on ne vous demandera plus de présenter un VISA version papier, mais plutôt cette autorisation en ligne.

 

Elle est obligatoire pour un séjour touristique incluant les vacances que vous faites chaque année. Mais attention, aucune possibilité de s’y échapper même si vous faites tout simplement un transit  aux USA et que vous voulez continuer à voyager vers d’autres destinations. Chaque membre de votre famille doit disposer d’un ESTA même le petit benjamin ou benjamine âgé(e) de moins de un an. Une fois ces documents réunis, vous pourriez emmener vos poupons s’amuser aux Etats-Unis pour visiter le Disney World.

 

Qui fait la demande ?

 

Bien entendu,  vous ne pouvez pas embêter votre enfant à compléter une longue formalité. Déjà avec une petite fiche de renseignement donnée par le professeur, il a du mal à s’en sortir et à fournir des informations correctes. Vous êtes donc confrontés à une situation où vous serez obligé à faire une demande à la place de vos bambins. Comment s’y prendre ? Rien de plus facile !

 

Si vous avez une famille nombreuse, nous vous conseillons tout d’abord de penser à envoyer votre demande au plus tard deux semaines avant le départ. Cette initiative vous prévient des éventuelles erreurs ou bien d’autres empêchements. Choisissez le bon moment pour que vous puissiez bien vous concentrer. Avec une connexion internet et les passeports de chaque personne à portée de main, vous pourrez passer à la soumission de la demande.

 

Une fois connecté sur la plateforme, vous allez remplir un formulaire ESTA. Dans votre cas, vous devez choisir l’option « faire un groupe de demandes », ce qui vous permet de représenter les membres de la famille. Pour faciliter la procédure, le formulaire est traduit en plusieurs langues dont principalement le français. Ensuite, vous n’aurez qu’à compléter les données personnelles. N’hésitez pas à vérifier deux ou trois fois avant d’envoyer, car une erreur dans le formulaire ne fait que trainer la réponse. A la fin de la demande, vous allez payer un frais de soumission qui coûte une miette. Une fois le dossier validé, vous pourrez embarquer tout le monde pour les Etats-Unis.

 

obtenir carte verte

Carte verte pour les USA

Comment obtenir la carte verte pour les Etats-Unis ?

 

Si la caverne d’Alibaba avait été découverte, alors la carte verte ferait partie de ses plus illustres trésors. Pourquoi tant d’éloge ? Puisque cette carte n’est ni plus ni moins qu’un visa de résident permanent qui permettrait à quiconque la possédant de résider aux USA, le pays de Bill Clinton et de Barack Obama.

 

Les avantages d’une carte verte

L’avoir permet à son propriétaire de bénéficier des mêmes droits qu’un natif américain, tel est l’avantage de recevoir ce visa permanent. Il sera possible d’y travailler, d’étudier, et de faire du tourisme jusqu’au Far West. Le seul petit point qui vous différenciera d’un Américain en puissance, c’est la possibilité de voter. Mais avec cette alternative de passer autant de temps sur le sol américain, cette petite interdiction prend rapidement le second plan.

 

Comment obtenir cette carte ?

Certes ce n’est pas de tout repos d’obtenir cette carte. Et même certaines personnes remuent ciel et terre pour l’obtenir sans aucun résultat. Mais pour vous donner de l’espoir, voici les 5 méthodes pour l’obtenir tout à fait légalement.

 

Le mariage

Oui, le lien familial peut vous aider à décrocher votre carte verte. Il vous suffira de trouver l’âme sœur qui devra obligatoirement être de nationalité américaine. Donc en plus des splendides festivités qui résulteront de ce mariage, vous obtiendrez une carte qui ouvrira les portes du pays de la liberté. Mais ne vous emballez pas trop. Plusieurs personnes ont choisi cette méthode sans véritable consentement d’engagement dans le fond, d’où les USA ont décidé de faire passer un entretien très difficile à ceux souhaitant obtenir la « green card » de cette manière. En cas de fraude, vous n’aurez plus la possibilité d’y mettre un pas.

 

Les compétences et les talents

Certaines personnes avec un background intéressant obtiennent plus facilement la carte verte, surtout si ces derniers ont obtenu un travail sur le sol américain. Mais il ne s’agit pas de n’importe quel travail. Il faut que cette personne soit qualifiée et pour savoir si le poste auquel vous avez postulé fait partie des préférences pouvant bénéficier d’une carte verte, visitez le site de USCIS. C’est le bureau des immigrations.

 

Avoir un parent américain

Hélas, ce n’est pas donné à tout le monde. Mais pour ceux qui ont la chance d’avoir des beaux parents américains, vous allez pouvoir marcher sur des champs de rose pour obtenir votre carte verte. Vous n’aurez pas besoin de faire une demande ESTA (l’e-visa en ligne), mais tout de suite une « green card ».

 

Investir une somme d’argent dans des associations américaines

Eh oui, être généreux peut vous ouvrir les portes de New York, San Francisco et même Las Vegas. Mais il ne suffit pas d’investir une bouchée de pain, il faut au minimum verser 500 000 dollars. Donc réfléchissez à deux fois avant de vous priver de cette somme.

 

 

La loterie nationale pour la carte verte

C’est la méthode la plus simple. D’innombrables personnes participent chaque année au tirage au sort. Rien n’est sûr, mais au moins vous tentez votre chance. Qui sait, l’horoscope peut ne pas se tromper sur votre coup de chance.

esta perdu

Esta perdu, les solutions

ESTA perdu, comment faire ?

 

Après avoir économisé pendant quelques mois, vous êtes prêt à revenir aux USA ? Mais un souci freine votre vol : vous avez égaré votre  ESTA. Vous ne vous souvenez pas d’où vous l’avez laissé, dans un restaurant, au bureau ou dans un parc ? La perte de votre ESTA usa peut être irréversible si vous êtes toujours en déplacement. Pas de panique ! L’erreur est humaine. Nous allons vous aider à la récupérer. Et puisque cela peut arriver à tout le monde, ces conseils peuvent concerner ceux qui vont partir pour les USA pour bientôt.

 

Pourquoi un ESTA ?

 

Vous souvenez-vous des attentats du 11 septembre ? C’est ce qui a poussé justement les Américains à sécuriser les migrations sur leur territoire. De nouvelles formalités sont donc mises en place depuis quelques années. Si vous souhaitez séjourner aux Etats-Unis, on vous exigera une autorisation de voyage. C’est l’ « Electronic System for Travel Authorization » ou l’ESTA. Mais cette dernière n’est nécessaire que lorsque vous passez un séjour de courte durée aux USA.

Si vous prenez un avion, le responsable ne manquera pas de vérifier si vous avez déjà votre ESTA en main. Et dans le cas où vous n’en avez pas, à vous d’imaginer la suite, mais une chose est sure : vous ne serez pas le bienvenu. Cependant, la procédure d’obtention a été simplifiée, car de chez vous, vous pourriez faire la demande librement. C’est comme un système d’e-visa. Vous n’aurez plus besoin d’aller à l’ambassade.

 

Que faire en cas de perte ?

 

Sûrement, la première question qui vient dans votre tête si vous avez perdu votre ESTA est : faut-il faire une toute nouvelle demande et prendre le temps de compléter à nouveau le formulaire ? Et bien la chance vous sourit, car ce n’est pas nécessaire. Nous pouvons même dire que la récupération de cette autorisation est très simple.

 

Pour ce faire, il faudrait que vous ayez son numéro d’identification. Dans le cas où vous ne vous en souvenez pas, vous pouvez compter sur l’appui du service clientèle, car c’est la référence de votre dossier. On vous demandera également de fournir votre numéro de passeport et votre date de naissance.

 

Par contre, si votre autorisation de voyage sera bientôt expirée, il serait préférable de faire une nouvelle demande au lieu de récupérer l’ESTA perdu. C’est également ce que vous devriez faire s’il y a des infos qui ont changé surtout le numéro de votre passeport.

 

Eviter de perdre son ESTA

 

Et puisque «il vaut mieux prévenir que guérir », comme on dit, il est possible de prendre le minimum de précautions pour éviter la perte de votre ESTA. Une fois que vous l’avez obtenu, nous vous conseillons de l’imprimer et surtout de garder une copie ou  même deux. Cela vous épargnera des ennuis si vous voyagez en urgence vers ce continent. Sinon, vous devez également bien garder votre numéro d’identification lié à votre demande. Notez-le quelque part. Un tel entretien est nécessaire pour éviter de tels imprévus.

prix esta augmente

Le prix de l’ESTA va augmenter

Le prix de l’ESTA va augmenter avec l’administration Trump

Se rendre aux États Unis pourrait coûter un peu plus cher aux voyageurs. Donald Trump veut augmenter de 1$ les frais de l’Esta déjà facturés aux passagers membres des pays profitant de l’exemption de VISA USA . Cette augmentation, intégrée au budget prévisionnel 2018, devrait être appliqué dès 2018 si la loi est votée.

Parmi les projets de lois en cours au sein de la nouvelle administration Trump, des nouvelles sources de financement sont envisagés pour la sécurité des frontières américaines. La hausse des frais et du prix de l’ESTA sera applicable pour un montant de 1$ supplémentaire dès 2018. Une somme consacrée au financement du recrutement des fonctionnaires en poste dans les bureaux d’immigration du pays ainsi qu’à la construction du mur entre les USA et le Mexique. Cette taxe serait perçue directement sur internet avec l’émission d’une autorisation de voyage automatiquement à présenter avec le passeport. Il sera en autre possible de s’acquitter de cette taxe directement dans les aéroports. Cependant les demandes ESTA se feront toujours sur internet et étudies par les membres du département de l’immigration avant d’être validés.

Ainsi l’administration Trump envisagerait l’augmentation des frais de l’ESTA à partir du mois de Janvier 2018. Nous vous tiendront informé de tous changements dans les prochaines semaines.

usa visa business

Visa B1 B2 USA

Comment obtenir le Visa B1 et B2 pour les USA ?

 

En principe, vous devez vous munir d’un visa pour entrer et séjourner aux Etats-Unis. Une autorisation de voyage ESTA peut remplacer le visa, seulement si vous êtes citoyen d’un des pays membres du VWP (Visa Waiver Program), dont la France, et que la durée de votre séjour ne dépasse pas les 90 jours de validité. Parmi les visas de séjour temporaires aux USA, les visas B1 et B2 sont tous deux des permissions d’entrée pour non-immigrants. Découvrez ci-dessous toutes les informations sur ces deux visas américains.

Le visa B1 pour un séjour d’affaire

Les visas B1 et B2 sont tous deux des visas de séjour temporaires, mais le B1 s’adresse aux professionnels et le B2 est pour les séjours touristiques. Un visa B1 vous permet de visiter les Etats-Unis afin d’y travailler sur un projet commandité par votre entreprise. En tant que visiteur professionnel, vous pouvez réaliser certaines activités autorisées par le visa B1 : conduire des négociations, prospecter pour des ventes ou investissements, réaliser des investissements ou achats, participer à des réunions, embaucher du personnel, ou encore mener des recherches.

En revanche, ce visa USA ne vous permet de gérer une entreprise sur le territoire des Etats-Unis, assumer une fonction rémunérée, recevoir des rémunérations de la part d’une organisation américaine, ou encore participer en tant que professionnel dans des événements sportifs ou culturels.

visa passeport usa

Le visa B2 pour du tourisme

Si vous êtes ressortissant français et que vous souhaitez passer des vacances de plus de 90 jours aux Etats-Unis, vous devez obligatoirement vous munir d’un visa B2. Celui-ci vous permet d’effectuer des activités de divertissement ou de sport en tant qu’amateur ou simple spectateur, ou encore de visiter vos proches résidant aux States. Pour pouvoir l’obtenir auprès de l’ambassade ou via une demande en ligne (e-visa), quelques conditions doivent être remplies : vous devez prouver que vous résidez en France, que vous êtes salarié dans l’Hexagone, et que vous avez les moyens de vivre 6 mois aux Etats-Unis.

Le visa combiné B1/B2

Parfois, l’ambassade américaine accorde un visa combiné B1/B2. Il s’agit tout simplement d’une permission de séjour à la fois touristique et professionnel. En effet, un ressortissant étranger veut entrer aux Etats-Unis non seulement pour réaliser ses projets professionnels, mais aussi pour faire du tourisme. Par ailleurs, le visa B1/B2 peut aussi se révéler indispensable aux ressortissants inéligibles au séjour temporaire sur le sol américain, mais qui souhaitent seulement faire un transit par les Etats-Unis.

esta refusé usa

Esta refusé

ESTA refusé, que faire?

Dans le cadre du Visa Waiver Program (VWP), vous n’avez plus besoin de vous procurer un visa pour voyager aux Etats-Unis. Cette exemption de visa peut s’appliquer aux voyages touristiques comme aux déplacements professionnels. Dans la plupart des cas, le gouvernement américain accorde cette exemption, mais l’autorisation ESTA (Electronic System for Travel Authorization) peut aussi vous être refusée dans certaines conditions.

ESTA refusé : les causes possibles du refus

 

Bien des voyageurs ont connu la mauvaise surprise de voir leur autorisation de séjour refusée suite à une demande d’autorisation ESTA. Comme mentionnés ci-dessus, les États-Unis ont le droit de refuser votre demande après l’avoir étudiée. Le refus d’un ESTA, comme l’autorisation, vous est notifié par e-mail dans les 72 heures suivant le règlement de votre demande. Cependant, il peut arriver qu’aucune raison spécifique du refus ne soit mentionnée dans le courrier électronique. En fait, seules les autorités de l’immigration américaines sont habilitées à décider qui peuvent ou non entrer sur le territoire des USA. Voici quelques motif qui puissent les inciter à refuser une demande d’entrée aux États-Unis :

 vos informations personnelles ou vos coordonnées sont erronées ;

 la durée prévue de votre séjour dépasse la limite autorisée : une autorisation de voyage ESTA n’est accordée que pour les séjours de moins de 90 jours. Pour un plus long séjour, vous optez automatiquement pour les visas ;

 nationalité refusée : la procédure d’obtention de l’ESTA ne concerne que les citoyens des pays membres du programme VWP ;

 crimes ou infractions graves : l’annulation de votre ESTA peut aussi résulter d’une déclaration d’infractions sur votre dossier judiciaire.

 

Formulaire ESTA refusé : vos recours

 

S’il s’agit d’une erreur ou d’une omission dans le dossier ESTA, vous pouvez tout à fait refaire une nouvelle demande d’ESTA. Seulement, vous devez attendre 10 jours avant de relancer la procédure, et vous aurez besoin de vous acquitter à nouveau des frais de demande. À noter que les frais payés pour les demandes refusées ne sont jamais remboursés.

En revanche, si la raison du refus n’est pas due à une omission dans les informations sur le formulaire, vous n’avez peut-être pas droit à l’ESTA. La seule solution consiste à faire une nouvelle demande auprès de l’ambassade américaine. Mais là encore, l’approbation des autorités de l’immigration n’est pas systématique. Enfin, les titulaires de visa valide ne peuvent pas demander une autorisation ESTA. Cette dernière s’adresse uniquement à ceux qui ne disposent pas de visa, mais qui souhaitent passer un séjour de moins de 90 jours aux USA.