esta refusé usa

Esta refusé

ESTA refusé, que faire?

Dans le cadre du Visa Waiver Program (VWP), vous n’avez plus besoin de vous procurer un visa pour voyager aux Etats-Unis. Cette exemption de visa peut s’appliquer aux voyages touristiques comme aux déplacements professionnels. Dans la plupart des cas, le gouvernement américain accorde cette exemption, mais l’autorisation ESTA (Electronic System for Travel Authorization) peut aussi vous être refusée dans certaines conditions.

ESTA refusé : les causes possibles du refus

 

Bien des voyageurs ont connu la mauvaise surprise de voir leur autorisation de séjour refusée suite à une demande d’autorisation ESTA. Comme mentionnés ci-dessus, les États-Unis ont le droit de refuser votre demande après l’avoir étudiée. Le refus d’un ESTA, comme l’autorisation, vous est notifié par e-mail dans les 72 heures suivant le règlement de votre demande. Cependant, il peut arriver qu’aucune raison spécifique du refus ne soit mentionnée dans le courrier électronique. En fait, seules les autorités de l’immigration américaines sont habilitées à décider qui peuvent ou non entrer sur le territoire des USA. Voici quelques motif qui puissent les inciter à refuser une demande d’entrée aux États-Unis :

 vos informations personnelles ou vos coordonnées sont erronées ;

 la durée prévue de votre séjour dépasse la limite autorisée : une autorisation de voyage ESTA n’est accordée que pour les séjours de moins de 90 jours. Pour un plus long séjour, vous optez automatiquement pour les visas ;

 nationalité refusée : la procédure d’obtention de l’ESTA ne concerne que les citoyens des pays membres du programme VWP ;

 crimes ou infractions graves : l’annulation de votre ESTA peut aussi résulter d’une déclaration d’infractions sur votre dossier judiciaire.

 

Formulaire ESTA refusé : vos recours

 

S’il s’agit d’une erreur ou d’une omission dans le dossier ESTA, vous pouvez tout à fait refaire une nouvelle demande d’ESTA. Seulement, vous devez attendre 10 jours avant de relancer la procédure, et vous aurez besoin de vous acquitter à nouveau des frais de demande. À noter que les frais payés pour les demandes refusées ne sont jamais remboursés.

En revanche, si la raison du refus n’est pas due à une omission dans les informations sur le formulaire, vous n’avez peut-être pas droit à l’ESTA. La seule solution consiste à faire une nouvelle demande auprès de l’ambassade américaine. Mais là encore, l’approbation des autorités de l’immigration n’est pas systématique. Enfin, les titulaires de visa valide ne peuvent pas demander une autorisation ESTA. Cette dernière s’adresse uniquement à ceux qui ne disposent pas de visa, mais qui souhaitent passer un séjour de moins de 90 jours aux USA.